BHL et le mystérieux philosophe


bhl,0-2009430933
De la guerre en philosophie (Grasset)

A la page 122 de son dernier livre, De la guerre en philosophie (Grasset), Bernard-Henri Lévy veut montrer que la «froideur» de certains concepts de Kant traduit une volonté de «contenir» les affres d’une vie ou une «folie souterraine».

A l’appui, il cite l’ouvrage qu’«au lendemain de la Seconde Guerre mondiale», un certain Jean-Baptiste Botul a consacré au «philosophe sans vie et sans corps par excellence». Pas de chance: la référence est un panneau dans lequel tombe l’essayiste, puisque Jean-Baptiste Botul n’existe pas, et que ses ouvrages - dont La vie sexuelle d’Emmanuel Kant (Mille et une nuits) - sont l’oeuvre de Frédéric Pagès, journaliste au Canard Enchaîné et agrégé de philosophie. (source Libération)

Pour en savoir plus cliquer sur les liens suivants :

Télérama
Libération

Nouvel Obs.


Et si vous êtes fans de BHL visitez son  site.
Et le Philosophe mystérieux ? consultez Facebook